Boîte de donation pour l’association "Assistenzhunde Bayern e.V."

(0)
  • Aidez Elias & Spencer
  • Votre don permet la formation d'un chien d'assistance
  • En coopération avec l‘association Assistenzhunde Bayern e.V.
400g
Réf. 140010
2,00 €*
6x 400g
Réf. T140010
10,00 €*
Ajouter au panier

Notre partenaire Assistenzhunde Bayern e.V. est une association d'entraide à but non lucratif qui aide les personnes handicapées et les malades chroniques à acquérir et à éduquer des chiens d'assistance. Nous avons été informés par eux du cas d’Elias et de Spencer. Elias (10 ans) souffre d’un trouble du spectre de l’autisme (syndrome d'Asperger) et d’un trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité (TDAH). Lui et sa famille luttent depuis des années, les défis au quotidien sont parfois extrêmement difficiles et tous sont souvent poussés à leurs limites. Depuis un an, la famille compte un nouveau membre, Spencer (bearded collie/chien d’assistance). Chien de berger, il s’occupe idéalement de son « petit mouton » Elias et le ramène régulièrement, parfois même littéralement, lorsque celui-ci s’enfuit en colère ou risque de s’égarer dans l’univers de sa colère.
Cependant, les coûts associés à la formation professionnelle et à la possession d’un tel chien sont élevés. Malheureusement, la formation de ce type de chien d’assistance n’est pas couverte ni subventionnée par l’assurance maladie publique. Vous devez donc assumer l’intégralité des frais.

Nous avons donc décidé de payer les frais de nourriture et de leur rendre régulièrement visite à tous les deux afin d’attirer l’attention sur cette maladie et les performances sensationnelles des chiens d’assistance.

Grâce à notre boîte de donation virtuelle, vous pouvez contribuer à soutenir la formation de Spencer en tant que chien d'assistance pour Elias. Pour chaque boîte de donation "Assistenzhunde Bayern" achetée, 100 % sera reversé à l'association Assistenzhunde Bayern e.V..
*Veuillez noter : il s'agit d'une boîte virtuelle, aucune boîte ne sera incluse dans votre livraison.

et bien d'autres ...

Critiques

(0)